hot links menu
Ionica G. Andron Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09-12-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ioniţa G. Andron (1917-1989) vivait à Negreşti-Oaş (nord-ouest de la Roumanie). Ses photographies (dont beaucoup datent de la fin des années 1930) intéressent à la fois par leur valeur historique et ethnographique et par leur grande valeur esthétique. Insouciantes saynètes rurales et méditations sur des paysages magistraux se relaient pour nous plonger dans un autre monde, celui auquel Andron a consacré sa vie d’avocat, de prêtre uniate, de photographe et d’écrivain : le pays d’Oaş, ses traditions paysannes, ses collines... Plusieurs livres ont déjà été consacrés à ce photographe qui a laissé derrière lui plus de 80000 photographies uniques au monde. Un riche musée aménagé par la ville de Negreşti témoigne de son activité d’ethnologue. La ville de Satu Mare ( Satu Maredétient également la collection complète de ses photographies.

  d'après Nicolas Cavaillès et Jean-Pierre Longre

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Suivant >